Comment se motiver / se mettre à courir ?

Si je me lance dans cet article aujourd’hui, c’est tout simplement parce qu’on s’est tous posé au moins une fois cette question. Et franchement, je me la pose de temps en temps… Après les fêtes de fin d’année, les journées super courtes où il fait nuit trop souvent, la pluie, la grisaille, le froid, la neige… Ça ne s’arrête pas… Et j’ai du mal à m’y remettre !

Je continue le sport bien évidemment mais du coup, je ne laisse plus beaucoup de place à la course à pied et je trouve ça dommage.
Alors comment retrouver la motivation ? Je vais essayer d’y répondre, pour moi-même me re-booster et qui sait, pour vous aider vous aussi ? Et si vous avez d’autres idées pour que l’on se motive ensemble, n’hésitez pas à les partager !!

S’acheter une super tenue

Ça peut paraître tout bête mais croyez moi, si vous vous acheter de nouvelles chaussures pour courir, un beau legging/short et toute la tenue qui va avec, vous aurez envie de l’essayer et HOP ! Ni une ni deux, vous vous retrouverez en train de cavaler dehors (ou sur un tapis !). Enfin, je l’espère !
En tout cas, ne négligez pas la tenue. Plus qu’une source de motivation, elle vous apporte un réel confort pendant votre course et c’est aussi ce qui vous aide à prendre du plaisir et donc à renouveler l’expérience ET DONC à progresser ! (CQFD, non ? haha)
Je me souviens de mes débuts en course à pied (je parle comme si j’étais une pro… alors que je viens de vous avouer qu’en ce moment j’ai une baisse de motivation haha) je n’accordais aucune importance à la tenue. J’étais du genre à prendre un legging mais pas du tout conçu pour le sport ou même n’importe quelle basket qui me passait sous la main (on est tous passé par cette phase de débutant non ? Rassurez-moi ?!). Et puis tu cours, le legging glisse, ou alors tu as mis ce gros jogging super large qui te donne chaud et te fait transpirer des cuisses en 2 secondes… C’est super agréable ! Sans oublier l’échauffement qui en découle… que du bonheur ! Ajoutez à ça, la voûte plantaire qui commence à chauffer car on a mis des chaussures dont la semelle est quasi inexistante, ou alors la cheville qui commence à lancer car on a mis des baskets montantes qui ne sont pas du tout souples… Erreur de débutant mais comme on dit : c’est en se trompant qu’on apprend ! Il n’y a pas meilleur apprentissage.
Au début on se dit : « Les affaires de sport ça coûte cher, je n’ai pas autant d’argent à mettre là-dedans ! »
J’étais pareil. Et puis, j’ai décidé de me remettre sérieusement au sport. Et quand on commence à faire du sport plusieurs fois par semaine, je pense que la tenue est vite rentabilisée !

D’ailleurs aujourd’hui j’ai toute une partie de dressing dédiée à mes affaires de sport, une véritable collection ! Et si je pouvais passer mes journées en tenue de sport je le ferais ! Attendez… Mais c’est ce que je fais hahah. Bref c’est un autre sujet… (Divagation)

Et puis un jour j’ai commandé pour Noël – ou un anniversaire je ne sais plus – des affaires de sport. Mon premier legging, ma première brassière et mes super running de marque. Je peux vous dire qu’on sent vraiment la différence. Le legging est une seconde peau : je suis complètement fan des leggings Nike. Les modèles « Legendary » sont montants, galbent parfaitement les cuisses et les fesses et personnellement ça ne glisse pas d’un poil ! J’ai d’autres modèles mais je pense que ceux-là sont top niveau confort. Aucune douleur aux pieds (si les chaussures sont bien choisies évidemment) et on ressent bien l’amorti. La tenue est faite pour ça donc même si on transpire on n’a pas cette sensation désagréable des vêtements mouillés sur la peau. Bref ! On prend tout de suite un peu plus de plaisir à courir. Et en plus, on est fier de sortir avec sa nouvelle tenue haha.

Utiliser des applications pour « mesurer » sa course à pied

Alors certes, au début ça peut paraître déprimant. On n’a jamais couru, on fait très peu de sport et là on voit son résultat … démotivation… MAIS ! Avec un tout petit peu d’esprit de compétition, vous verrez que très vite, après quelques sorties, vous allez vous améliorer. Alors non, ce ne sera pas une amélioration fulgurante mais ça en sera une quand même. Le fait de voir qu’on progresse, nous pousse à continuer pour voir davantage de progrès. Et ces applications de suivi de course à pied sont très bien pour ça. Et croyez moi, après quelques mois, vous retournerez voir votre historique et ça vous boostera encore plus de voir votre progression !

J’ai débuté avec l’application Nike Run Club qui est plutôt pas mal. Une fois en route elle se met sur pause lorsque vous vous arrêtez (à un passage piéton par exemple), vous pouvez avoir votre temps tous les kilomètres ce qui peut vous aider à avoir une allure régulière… Vous pouvez également utiliser l’application Strava qui est très complète et qui vous permet aussi de suivre l’activité de vos amis qui l’utilisent également. Il y en a un certain nombre mais ces deux-là sont celles que j’utilise et que j’apprécie.

Et voici d’autres applications pas mal que vous pouvez ajouter à tout ça pour vous motiver : Running Heroes et SquadRunner. Pour ce qui est de Running Heroes il me semble que ça se synchronise avec beaucoup d’applications de running. Pour ce qui est de SquadRunner, Nike ne se synchronise pas (en tout cas au moment où je me suis mise sur l’application ça ne synchronisait pas). C’est pour ça que je me suis mise sur Strava.

Mais alors qu’est ce que c’est que Running Heroes et SquadRunner:
Running Heroes : c’est une application (ou site internet) qui vous permet de cumuler des points au fur et à mesure que vous courrez. Plus tu cours, plus tu as des points. Mais alors à quoi servent tous ces points ? À bénéficier d’offres. Des réductions sur des dossards, des réductions sur les boutiques en ligne de Nike, Adidas, Reebok, des concours pour gagner de super produits… Bref ! de quoi vous motiver ! Courir plus pour gagner plus de réductions !
SquadRunner : c’est une application que j’utilise sur mon téléphone. Soit vous créez un « squad » (une équipe) soit vous en rejoignez un. Une copine m’a proposé de rejoindre son squad et nous sommes donc une quinzaine à cumuler des points à chacune de nos courses. Nous pouvons nous booster entre nous pour cumuler plus de points : une fois que vous êtes boosté(e) vous l’êtes pendant 24h. À vous de ne pas décevoir votre équipe ! À vous d’aider votre équipe à remonter dans le classement : COURREZ ! Vous avez même des quizzs quotidiens qui vous permettent également d’en apprendre davantage sur l’alimentation et le sport en général tout en cumulant encore plus de points. Si vous avez ne serait-ce qu’un tout petit peu l’esprit de compétition, je peux vous dire que ça vous stimule. Même si vous n’êtes pas au plus haut de votre forme, vous irez quand même courir quelques petits kilomètres au moins une fois par semaine pour ne pas laisser tomber votre squad.

Vous pouvez aussi vous acheter une montre connectée qui mesurera votre activité. Beaucoup se synchronisent ensuite avec des applications pour ensuite « analyser » votre course. Ce point rejoint aussi le premier argument : quand on a un nouveau joujou, on a souvent envie de l’essayer tout de suite et de voir tout ce qu’on peut faire avec. Achetez vous une montre connectée, et je suis sûre que vous allez enfiler rapidement vos baskets haha.

Se déplacer en courant plutôt qu’en transport pour se rendre au sport

Je vous vois venir : « Mais que dit-elle ?!! »
Oui, bon… je comprends que cet argument ne va pas parler à tout le monde… Et pourtant ça peut être super stimulant ! Un exemple : le samedi matin à 11h j’ai un cours de vélo. De chez moi au studio de cycling il y a exactement 11 km. Une chance, lorsque je vais courir, je sors toujours pour au moins 10km ! C’est donc une occasion parfaite : échauffement, transport et entraînement encore plus complet. Plutôt que de prendre le métro avec tous les changements, le monde, l’attente… Je mets quasiment autant de temps en y allant en courant (oui, oui!) C’est un combo gagnant, non ? Et pour encore plus de défi, fixez-vous un temps. « Je vais mettre moins d’1h pour faire ces 10km donc je pars pile 1h avant le début du cours ». Autant vous dire que vous n’allez pas vous arrêter en chemin sinon vous allez être en retard hahha. Un petit coup de pression comme ça, dès le samedi matin… Ça booste non ? haha

Courir en groupe

Courir en groupe c’est bien, c’est motivant et c’est stimulant ! Un jour de flemme, on avait promis d’aller courir avec des amis, du coup on ne peut pas se débiner. On y va en trainant des pieds et puis, une fois le groupe retrouvé, on papote, on rigole et puis on trottine. On forme plusieurs petits groupes selon les allures et tout de suite les kilomètres passent plus vite et on souffre beaucoup moins. Alors, ce n’est pas forcément le meilleur moyen pour faire des chronos, sauf si vous vous êtes organisés des fractionnés, ou si vous suivez un groupe qui court plus vite que vous et donc qui vous « tire ». Mais c’est un effort qui est quand même bien plus cool.
Soit vous organisez votre propre groupe de course à pied soit vous pouvez rejoindre des groupes déjà organisés comme les Adidas Runners. C’est international et je trouve ça génial ! (même si je n’ai rejoint aucun groupe pour le moment). Vous en avez plusieurs à Paris par exemple : Sentier, Bastille, Bir-Hakeim, Pigalle, Champs-Élysées, Batignolles, République, Odéon, La Villette.
Alors si vous avez besoin d’être accompagné, stimulé et motivé, rejoignez un groupe ! Je suis sûre que ça vous boostera.

Prendre du temps pour soi

Courir permet aussi de prendre du temps pour soi. En tout cas, en ce qui me concerne, c’est le seul moment où j’arrive à être perdue dans mes pensées pendant plus d’une heure sans aucune distraction : pas de téléphone, pas de discussion, rien à faire si ce n’est avancer, écouter ma musique et laisser partir mon imagination. Et franchement, ça fait un bien fou. Lorsque je suis chez moi, impossible de faire cet exercice – en tout cas pendant plus d’une heure. Il y a toujours plein de distractions, je finis toujours par me demander ce que je fais, si je ne suis pas en train de perdre mon temps et si je ne pourrais pas avancer sur des tâches utiles… Bref ! Quand je pars courir, je suis seule avec ma musique, et je pense à tout plein de choses qui me font du bien : mes prochaines vacances, où j’aimerais être, des moments heureux, des choses que j’aimerais faire ou vivre… Ne me demandez pas pourquoi, c’est le moment où je pense qu’à de bonnes choses. Et ça aide à avoir une foulée plus légère ! Une bonne musique et une pensée stimulante vous font oublier vos jambes et vous donnent parfois une poussée d’adrénaline.
Je suis sûre que vous entendez beaucoup de personnes dire qu’elles se sentent vraiment bien après avoir couru. C’est donc que c’est peut-être vrai alors… Essayez !

Courir plus pour manger plus

Et l’argument final, l’argument qui tue, l’argument qu’on ne s’avoue pas toujours… Courir plus pour manger plus ! Ebeh oui ! Comme tout sport évidemment. Plus vous vous dépensez, plus vous brûlez des calories, plus vous avez besoin d’énergie et donc de calories, non ? Allez HOP ! On enfile ses baskets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *